Le Conseil de l’Ordre des Avocats est l’organe d’administration du Barreau, c’est-à-dire de l’ensemble des Avocats exerçant en République du Bénin. Elus au scrutin uninominal, à la majorité absolue des suffrages des membres présents ou représentés, et parmi les avocats inscrits au Tableau depuis au moins quatre ans, leur nombre varie suivant le nombre d’avocats membres de l’Ordre. Le nombre des avocats inscrits étant actuellement au-delà de cinquante, neuf membres titulaires et cinq suppléants ont été désignés.
Le Conseil de l’Ordre a de nombreuses attributions, qu’il exerce de concert avec le Bâtonnier. Entre autres, il arrête ou modifie le règlement intérieur du Barreau, statue sur l’admission au stage et l’inscription au tableau des avocats, détermine le rang des avocats qui reprennent leurs fonctions après une omission, veillent au maintien des principes gouvernant la profession, assure la discipline des avocats et statue en conseil de discipline, gère les biens de l’Ordre, autorise le Bâtonnier à ester en justice, traite toute question intéressant l’exercice de la profession, la défense des droits des avocats, et l’observance de leurs devoirs.
Le Conseil de l’Ordre élit en son sein un Secrétaire et un Trésorier. Le premier rédige les procès-verbaux des séances, adresse les convocations, notifie les citations en matière disciplinaire, tient les registres, et assure la garde des archives. Le second s’occupe des fonds de l’Ordre, établit le budget et veille à son exécution. Le Doyen du Conseil de l’Ordre n’est pas élu. Cette fonction est exercée par le plus ancien, du point de vue professionnel, des membres du Conseil de l’Ordre. Il supplée généralement le Bâtonnier dans certaines tâches, notamment en cas d’empêchement de celui-ci.

Composition de l'ordre 2016-2019